Nous connaître

La qualité Marche Construction

Depuis 1992, Marche Construction construit, rénove ou agrandit votre maison selon vos goûts, vos envies et vos rêves, tout en respectant votre budget grâce à ses propres équipes de compagnons salariés (maçons, plâtriers, plombiers, chauffagistes, carreleurs). Elle établit une véritable relation de confiance avec ses clients grâce à son savoir-faire, sa proximité et sa disponibilité. Respect des normes en vigueur (RT 2012), de l’environnement, équipes intégrées, tout est pensé pour vous garantir une satisfaction totale.

Une maison sur-mesure

À VOTRE ÉCOUTE

Nous privilégions la proximité avec nos clients, que ce soit pour l’élaboration du projet ou pour son suivi sur le chantier. Une équipe commerciale et un bureau d’étude sont à votre écoute pour que votre projet soit personnalisé, en parfaite adéquation avec vos attentes et votre budget.

 

Les garanties

Avant la réception de votre maison, nous garantissons le remboursement d’acompte si vous vous rétractez dans un délai de 7 jours et la livraison à prix et délais convenus. Après réception, vous bénéficiez de l’assurance Dommage-Ouvrage, de la garantie de parfait achèvement ainsi que de la garantie décennale. Une transparence et une sécurité totale qui vous protègent des mauvaises surprises !

L’ASSURANCE DOMMAGE-OUVRAGE

L’assurance dommages-ouvrage (DO) permet, en cas de sinistre, de procéder rapidement aux remboursements ou à toutes les réparations faisant l’objet de la garantie décennale, sans attendre qu’intervienne une décision de justice.

Les risques couverts par l’assurance sont :

  • Les vices et malfaçons qui menacent la solidité de la construction ou les désordres de nature décennale subis par l’ouvrage (exemple : fissuration importante d’un mur du fait des fondations inadaptées),
  • Les dommages affectant la solidité des éléments d’équipement indissociables de l’ouvrage, ceux dont la dépose, le démontage ou le remplacement ne peut s’effectuer sans abîmer ou enlever une partie de l’ouvrage qui lui sert de support (exemple : le chauffage central).

Cette assurance doit être souscrite avant l’ouverture du chantier. Le point de départ de la garantie est le terme de la première année suivant la réception des travaux (procès-verbal de réception faisant foi), elle prend ainsi la suite de la garantie de parfait achèvement et prend fin au terme de la garantie décennale.

LA GARANTIE DE PARFAIT ACHÈVEMENT

La garantie de parfait achèvement impose à l’entrepreneur de réparer tous les désordres (vices cachés et défaut de conformité) signalés au cours de l’année qui suit la réception des travaux, quelles que soient leur importance et leur nature :

  • Soit au moyen de réserves mentionnées au procès-verbal de réception,
  • Soit par notification écrite (mise en demeure par lettre recommandée) pour ceux révélés postérieurement à la réception (défauts de conformité non révélés à la réception mais qui sont apparus postérieurement).

Ces désordres peuvent résulter de travaux mal réalisés ou non exécutés selon la commande. La garantie de parfait achèvement ne prend pas en charge les désordres relevant de l’usure normale.

Lors de la réception des travaux, le maître de l’ouvrage doit inspecter méticuleusement la construction avant de signer le procès verbal car les défauts apparents non signalés à ce moment-là ne sont pas garantis. Si les défauts sont importants il peut refuser de signer et mettre le constructeur en demeure afin que l’ouvrage soit en conformité dans un délai déterminé.

LA GARANTIE DÉCENNALE

L’assurance responsabilité professionnelle, également appelée garantie décennale, est due par un constructeur et couvre la réparation de certains dommages pouvant affecter une construction pendant une durée de 10 ans à compter de la réception des travaux. Elle doit être souscrite avant le début des travaux pour être valide.

Les dommages pris en charge sont ceux qui compromettent la solidité de l’ouvrage ou qui le rendent impropre à son usage (Exemples : fissurations importantes, glissement de terrain, défaut d’étanchéité…) et ne concernent que le gros ouvrage (murs, toiture, charpente…) mais pas les fenêtres ou les portes (menus ouvrages).

La garantie décennale ne doit pas être confondue avec :

  • la garantie biennale qui, pendant une durée minimale de 2 ans après la réception, impose à l’entrepreneur de réparer ou remplacer tout élément d’équipement qui ne fonctionne pas correctement,
  • la garantie de parfait achèvement qui impose à l’entrepreneur de réparer tous les vices cachés et défauts de conformité signalés au cours de l’année qui suit la réception des travaux, quelles que soient leur importance et leur nature.