Les planchers chauffants avec eau

Qu’est-ce que c’est ?
Ce sont les Romains qui ont inventé  ce principe pour chauffer leurs thermes. Par le biais d’un réseau de tubes encastrés dans le sol et dans lequel circule une eau chaude à basse température, la chaleur rayonne dans toute la pièce de façon uniforme contrairement aux radiateurs qui ne chauffent que de petits volumes. De plus en plus utilisé, le plancher chauffant à eau permet d’avoir un meilleur confort thermique et un encombrement quasi nul puisqu’il laisse les parois libres.

Ses qualités
Aujourd’hui, ils sont alimentés en basse température (de 30 à 25°) pour éviter le phénomène «jambes lourdes», ces régimes de température d’eau correspondent parfaitement aux capacités des pompes à chaleur et des chaudières basse température et à condensation. Il recèle aussi un fort potentiel d’améliorations futures en matière de gestion et d’électronique.
En abaissant de 5°, La température de l’eau permet d’améliorer le rendement de 10%.
Ce principe permet d’abaisser la température du logement de 2 ou 3 degrés et donc d’économiser 15% de consommation de chauffage.
Selon les études de l’ADEME il est préférable de chauffer une pièce à 15° avec des murs à 20° plutôt que de chauffer à 30° avec des  murs à 10°.

Les plus
Relié à une pompe à chaleur dite réversible, le plancher chauffant peut devenir rafraîchissant en été.
Il peut être recouvert d’une multitude de revêtements : carrelage, parquet flottant, marbre…
C’est également le mode de chauffage le plus sain : il ne produit ni air pulsé, ni convection et donc n’occasionne pas de déplacement d’air.


  1. Dalle de béton
  2. Plaques d’isolant
  3. Réseau de tubes noyé dans une chape de béton
  4. Dalle flottante
  5. Collecteur